Mes romans dans la lumière !

fev-2017-022Dans un univers chic et lumineux, entre fringues et bijoux, mes deux romans et les recueils de nouvelles des Romanciers Nantais.

002

Les Folles Journées en vitrine !

Merci à Melissa qui nous accueille dans sa boutique éphémère au 14 rue Joseph Caillé, quartier place Viarme.

Douce folie…

follesjourn-es-livreSortie du nouveau recueil des Romanciers Nantais, sur le thème de la Folle Journée, en partenariat avec la manifestation musicale nantaise. Des nouvelles sur le thème de la musique ou bien des journées un peu dingues. Humoristique, policier, romantique : des styles à découvrir. Avec moi, c’est romance, hésitations et love-story, évidemment !!

Les romanciers vous attendent à la cité des Congrès du 2 au 5 février. J’y serai le jeudi 2  entre 17h et 18h30.

http://www.follejournee.fr/fr/actualites/les-romanciers-nantais-plongent-dans-la-folle-journee

Et, si vous ne pouvez pas venir…:

https://www.editionsptitlouis.fr/auteurs-bd-romans/les-romanciers-nantais

http://livre.fnac.com/a10296327/Les-Romanciers-Nantais-Folles-journees

http://www.e-leclerc.com/espace+culturel/produit/folles-journées,28963557/

 

Après le permis, le stage…

Ah qu’il est loin le temps où le vrai souci était la couleur du protège-cahier…

Le graal de l’étudiant moderne, c’est le stage. Rémunéré, maman.

Trouve-le déjà et on verra la suite.

Il passe par la maison avant son entretien. J’ai annulé tous mes engagements pour l’accueillir et le motiver mais je ne lui fais pas remarquer, histoire de ne pas lui mettre la pression. Il enfile une veste de costume, il est tout beau, le rendez-vous est dans une heure. Laaarge. Il prendrait volontiers un petit casse-croûte Nutella avant de partir. Oui mais si jamais tu te taches…je le pense mais me garde bien de l’exprimer à voix haute. J’ai le dos tourné, j’attends le ploc du chocolat dégoulinant sur la chemise propre et repassée. Faux, c’est bien une habitude d’écrivain d’imaginer des bruits pour imager une scène. Non, quand je me retourne, Il a saisi une éponge et étale laborieusement la tâche de gras sur la manche du costume ( la partie qui ne passe pas en machine et que nous ne possédons pas en double ). Il reste souriant: ça va sécher.

Le rendez-vous est à 17 h. Dans trente minutes.

-Tu devrais pas y aller, là ?

Ouais, ouais, juste le temps de chercher l’adresse. Quoi, tu n’as pas …?? Zen , respiration par la bouche.

Vingt minutes avant l’heure H, il glisse sa longue silhouette au volant de la clio (oui, dans cette histoire, on l’a encore !) et démarre. Je me rue sur l’actualité de la circulation du périph nantais. 16h40, ça bloque déjà, j’en suis certaine. Et s’il avait un accident, une crevaison…

Il est un peu tôt mais je pourrais peut-être m’autoriser un petit verre de vin, ou de vodka,….vibration de téléphone…Mam, t’as pas l’adresse exacte ?  ( je l’ai imprimée en format A3 et placardée sur le réfrigérateur) Peut-être que je devrais passer au lexomil ?

17h03. Peut-être qu’il y est. Peut-être qu’il est dans un square, une barrette de shit à la main. Peut-être qu’il va abandonner ses études…

Un message s’affiche : suis bien arrivé, t’inquiète. Je te connais, tu dois être au bord de l’infarctus.

Quelle mauvaise foi !

 

 

On the road again…

Au programme de ce début d’automne…une balade dans le quartier de la Butte Sainte-Anne et un tour en bord de mer…

Les vendredi 23, samedi 24 et dimanche 25 septembre, je présenterai mes romans dans le cadre de la Balade des Ateliers de Chantenay, à l’Atelier 56 – 56 rue de l’Hermitage – en compagnie de 2 peintres et une céramiste.

Plus d’infos : http://www.balade-des-ateliers.fr/bienvenue/

Et, le premier dimanche d’octobre, je participerai au salon du livre jeunesse à Arthon en Retz. Je vous y rencontrerai avec plaisir !

affiche-salon-jeunesse-arthon

Retour sur le beau ?! mois de juin

Un mois de juin riche en rencontres… à défaut d’être ensoleillé !

Collège Bellevue à Guéméne Penfao : un groupe de lectrices au TOP ! Dont une puce de 11 ans qui avait dévoré L’Histoire entre nous n’est pas terminée. Et ce compliment exceptionnel : « D’habitude, j’aime pas du tout ce genre de romans et là, j’ai vraiment adoré ».

Je remercie la responsable du CDI pour l’organisation de cette rencontre et son accueil super chaleureux.

soph vuillemin 2

Café littéraire à Châteaubriand : une nouvelle série de rencontres très enrichissantes. Une discussion intense et animée sur le livre, l’écriture, ce qui définit un bon romancier ( j’avoue, je me souviens de cette question parce que j’ai séché !), l’inspiration, la relecture. Un grand merci à Jocelyne de l’association Aurore Etoilée pour ce beau moment.

café chateaubriand 2.jpg

Les Romanciers Nantais au Passage Pommeraye :

Le vent glacial du vendredi n’a pas compromis le succès de l’opération ! Beaucoup de visiteurs heureux de trouver la littérature dans la rue – enfin sous la verrière du Passage – , des coincidences ( ah vous aussi, votre mari est au Hellfest ?!), des indications ( Vous savez pas où se trouve Zara ?) et aussi des rencontres autour du livre !

avril 2016 835.jpg

 

2016RN Pommeraye8©.JPG

Autre lecture de l’histoire entre nous…

Après la jeune blogueuse de La Patate Bouquine, un avis masculin cette fois-ci : celui de Jean-Claude Texier, auteur de L’Elitiste et Loozie Anna.

Le style sobre de Sophie Vuillemin, étonnant de spontanéité et de justesse, confirme les promesses de son premier livre dans sa perception de l’enfance. Les voix de Marine et Nina semblent jaillies d’elles-mêmes, l’une privilégiant l’envolée poétique, l’autre toute la lucidité parfois insolente et l’exigence de vérité d’une gamine de 14 ans.    

« Je pars mais l’histoire entre nous n’est certes pas terminée ». Cette phrase marque l’adieu de Marine, une suggestion d’éternité conquise après la mort. Par ce livre poignant dans son authenticité, Sophie Vuillemin s’inscrit dans la lignée de ces écrivains et poètes médium qui ont appréhendé l’au-delà et eut l’intuition que la mort n’est qu’un passage et que l’ultime, la seule réalité est l’amour, le temps étant une illusion. 

  Le cadre sauvage de Quiberon est rendu par la suggestion des paysages marins, du vent, des rochers, des plages et ciels bretons : la presqu’île, avec son isthme, ses marinas et ses anses, est un personnage du livre qui accède ainsi au statut de roman régional.

  L’identification de l’auteur avec une mère et sa fille révèle les liens mystérieux de la filiation et sa complexité. Seule une mère pouvait réussir ce prodige par la transposition romanesque, et c’est bien au nom de Marine, poétesse de l’au-delà qui avait discerné chez sa fille le don d’écriture, que Nina reçoit de son père la mission de compléter son carnet de courses par l’œuvre littéraire. Elle s’interroge : » Des mots dorment-ils en moi ? … Des mots pour raconter l’amour, pour crier l’espoir. » C’est donc pour elle l’amorce d’une vocation d’écrivain. Peut-on souhaiter plus bel héritage ?

Un GRAND merci à lui pour cette lecture fine et précise de mon roman.

 

Une lecture de « L’histoire entre nous n’est pas terminée »

1ere couv - L'histoire entre nous n'est pas terminée - Copie

« Je ne peux pas dire  » Ho là là, j’ai trop aimé c’est histoire, c’est trop génial  ». Ça ne se ferait pas. Qui oserait dire quelque chose comme ça, alors que le sujet n’est pas marrant à la base. C’est comme si je disais  » tu as le cancer ? C’est cool !ce que je peux souligner en revanche c’est la beauté et la fraîcheur de texte, rempli de vie. »

La blogueuse « La patate bouquine » a lu « L »histoire entre nous n’est pas terminée ». retrouvez sur son blog son avis : lecture roman.

Merci à elle pour cette analyse pleine de spontanéité et de vérité.

 

 

 

Prochaines rencontres

 

affiche-2016 le samedi 12 mars à La Rochelle

salon PLAQUETTE les vendredi 1er et samedi 2 avril dans la galerie commerciale Auchan à Bretigny sur Orge

salon livre pornic les vendredi 22 et samedi 23 avril au salon du livre de Pornic. J’animerai un atelier d’écriture pour les primaires le vendredi après-midi sur le thème « Les livres ont disparu ! »

affiche-journee-ecrivains-2016-jard sur mer le samedi 1er mai à Jard sur Mer…sous le soleil exactement !

 

Le samedi 11 juin pour un café littéraire à Chateaubriand avec l’association Aurore Etoilée.

Et, le samedi 25 juin, à Petit Mars, dans le cadre de la sélection du recueil de nouvelles Nantes Voyage des Romanciers Nantais pour le prix 2016 de la Bibliothèque